« Plus qu’un retour aux sources, Blind Guardian manifeste ici le nouveau chapitre de sa carrière et s’émancipe d’une vingtaine d’années de recherches et d’expérimentations symphoniques et orchestrales qui se sont concrétisées avec Twilight Orchestra. Un paroxysme d’emphase qui appelait une nécessaire métamorphose de leur essence musicale. The God Machine est un nouveau chapitre parfaitement maîtrisé… »

Lire la suite

1/1