« La force de ce second album est de ne pas se laisser dévorer par son ascétisme musical et de se construire, au travers des motifs entêtants et des claviers sinistres, une poétique qui nourrit parfaitement l’intention artistique. »

Lire la suite

1/1